A la uneCongo Brazzaville

Environnement :  Entre les Etats-unis et le Congo, les relations bilatérales se consolident davantage.

Eugène Young & Anatole Collinet
Eugène Young & Anatole Collinet

L’étendue des relations bilatérales qui existent entre le Congo et les USA est révélatrice des rapports de qualité qu’entretiennent les hauts dirigeants de ces deux pays, à l’image de Anatole Collinet Makosso, Premier Ministre du Congo, et M. Eugène Stewart Young, Ambassadeur extraordinaire et Plénipotentiaire des Etats-Unis au Congo.

L’heure est au constat d’une coopération apaisée, dynamique et diversifiée depuis quelques années, Denis Sassou N’Guesso président du Congo, mettant un point d’honneur sur une diplomatie plutôt équilibrée qui donne la chance au Congo de dialoguer d’égal à égal avec tous les pays du monde qui souhaitent développer des relations particulières avec le Congo.

Le cas des Etats-Unis qui, non seulement a revu à la hausse le niveau de son implantation au Congo en y construisant des infrastructures dignes d’une grande ambassade américaine comme partout ailleurs dans le monde,  explique l’intensification des activités qui touchent divers secteurs, partant de l’économie, passant par la culture, l’environnement pour s’éclairer davantage à travers le soutien aux ONG congolaises (quarante-mille dollars américains dans le cadre des Fonds d’Auto-Assistance de l’Ambassadeur au titre de l’année fiscale exercice 2023-2024) et celui d’une jeunesse congolaise qui découvre à travers différents programmes, un grand pays appelé USA aux multiples opportunités pour leur rêve d’études ou de développement.  A travers l’entretien de ce jour, 3 octobre 2023, Anatole Collinet Makosso et Eugène Stewart Young viennent de se donner le temps d’apprécier les différentes manchettes de cette coopération afin de la renforcer  davantage pour le bien des deux peuples, américains et congolais.

Ainsi, à chaque fois qu’une occasion se présente, les relations bilatérales entre les deux pays prennent en volume et rassurent les deux parties qui semblent aller vers un ‘’partenariat d’exception’’ . Rien que dans les domaines de l’environnement et de lutte contre le changement climatique, les États-Unis ont déjà investi plus de 600 millions de dollars pour le Bassin du Congo. Denis Sassou N’Guesso croit fermement à ce partenariat d’exception au moment où Anatole Collinet Makosso, le Chef de l’Executif, s’emploie à traduire en actes cette vision, au point où l’officiel américain se satisfait bien des progrès réalisés sur le terrain.

« Nos relations sont traditionnellement bonnes et le grand sujet de notre entretien de ce jour concerne le sommet des trois bassins forestiers qu’organise le Congo sous peu. Les Etats-Unis vont participer à ce sommet sur le plan technique et au plus haut niveau en matière de protection environnementale et de lutte contre le changement climatique. C’est une opportunité d’avoir à Brazzaville des échanges d’importance sur les bassins du Congo, d’Amazonie et du Mékong. Je viens de confirmer notre partenariat sur ces questions qui touchent à la survie de notre humanité. Les Etats-Unis sont le plus grand partenaire sur ces questions de lutte contre le changement climatique et de protection des biodiversités, particulièrement dans le Bassin du Congo depuis 25 ans avec un financement estimé à 600 millions de dollars ( environ 1 milliard de Fcfa). Je suis venu rassurer le Premier Ministre Anatole Collinet Makosso de la poursuite de nos efforts de financement dans ces deux axes: protection des biodiversités et lutte contre le changement climatique. Nous nous préoccupons aussi de la prospérité des citoyens qui vivent dans les zones environnant le Bassin forestier du Congo à travers quelques programmes », a déclaré M. Eugène Stewart Young.

Comme Todd P. Haskell, ancien ambassadeur des Etats-Unis au Congo Brazzaville qui se satisfaisait lors de son mandat au Congo, de la concrétisation des projets phares comme celui de la diffusion des émissions internationales 24h/24 par « La voix de l’Amérique » au profit de la population congolaise et de la bonne collaboration entre les officiers généraux militaires américains et leurs homologues congolais,  M. Eugène Stewart Youg entend se battre pour concrétiser les sujets d’intérêt commun, à commencer par l’environnement et la lutte contre le changement climatique. Des volets d’action dans lesquels le Congo détient le leadership sous régional.  Eugène Stewart Youg qui s’est  maintes  fois exprimé sur  l’importance pour le leadership américain, d’écouter les inquiétudes, les idées des programmes de tous les dirigeants africains, promet d’appuyer les efforts du Congo, afin d’approfondir le partenariat Congo-USA  qui se décline à travers divers programmes. Notamment le commerce, le développement des infrastructures, la protection environnementale et l’ensemble des « axes  qui sont au centre de nos relations bilatérales ici au Congo », avait-il déclaré lors d’une première rencontre, le 22 novembre 2022, avec le Président Denis Sassou N’Guesso, à Brazzaville. 

Related posts
A la uneCongo Brazzaville

Denis Sassou N’Guesso promeut une réelle culture de dialogue diplomatique

L’Académie des sciences d’outre-mer à Brazzaville : Séminaire franco-congolais sur le Thème…
Read more
A la uneCongo Brazzaville

Denis Sassou N’Guesso à Xi Jinping: « 2024, Année du Bilan et de Promotion d’un Développement plus étendu de notre Coopération  bilatérale »

Au terme du troisième Forum de coopération internationale de Beijing, du 17 au 18 octobre 2023, la…
Read more
A la uneCongo Brazzaville

Sommet des Trois Bassins Forestiers : Le Choix des Stratégies Pour Mieux Peser Sur l’Echiquier Mondial

Premier sommet du genre, les dirigeants des trois plus grands bassins forestiers du monde déroulent…
Read more
Newsletter
Devenir un Trendsetter

Inscrivez vous  à notre newsletter et t recevez des infos 24h/24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *