A la uneInternationalPolitique

OEACP: Lutter contre la pauvreté et se développer pour une réelle intégration dans la gouvernance mondiale

By Driss Senda
By Driss Senda

Les 79 pays de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) se réunissent à Luanda pour recréer des solidarités et échanger leurs expériences en matière de politique de lutte contre la pauvreté et l’insécurité qui gangrènent la stabilité des États, du développement durable.

Sous le thème « trois continents, trois océans, un destin commun : construire une OEACP résiliente et durable», le 10ème Sommet des chefs d’État et de gouvernement de l’Organisation des États d’Afrique, des Caraïbes et du Pacifique (OEACP) de Luanda promet d’être le fer de lance de nouveaux défis pour les pays membres.  C’est en présence de plusieurs Chefs d’Etat et de gouvernement que le   Président angolais M. João Lourenço dont le pays assure désormais la présidence tournante de trois ans a ouvert les travaux dudit sommet, ce 9 décembre 2022. Le Premier Ministre congolais, M. Anatole Collinet Makosso y représente le Président de la République du Congo, M. Denis Sassou N’Guesso.

Luanda, la capitale angolaise veut impulser une nouvelle dynamique de paix par la lutte contre la pauvreté et quelques actions en faveur du développement durable. L’objectif est d’intégrer les pays de cette organisation intercontinentale dans l’économie mondiale où chaque État se doit d’apporter sa contribution pour une meilleure gouvernance mondiale.

D’où la nécessité d’avoir en sus du sommet, un dialogue interactif sur la construction d’une économie basée sur la science et la technologie, la recherche et l’innovation, l’optimisation du leadership afin de faire face aux défis mondiaux et à la promotion de l’investissement, de la compétitivité et du commerce dans les micros, petites et moyennes entreprises des pays de l’OEACP.

Les questions de développement durable, de lutte contre le changement climatique, la sécurité collective et la paix dans ce monde qui frôle le surpeuplement de plus de 7 milliards d’habitants dont plus de 1 milliards pour l’Afrique, figurent parmi les sujets importants qui attirent l’attention des dirigeants de cette organisation, mais surtout ceux du continent africain. Leurs pays sont pour la plupart fragilisés par des crises économiques et sanitaires qui aggravent la pauvreté et le chômage déjà endémiques et dans lesquels baignent la jeunesse et surtout les femmes souvent reléguées au second plan.

“Nous, en Afrique, reconnaissons de plus en plus le rôle des femmes dans nos sociétés. Sans les femmes, nous ne pourrons pas vraiment construire l’Afrique que nous voulons. Et les jeunes  sont l’avenir de l’Afrique, malgré qu’ils rencontrent des difficultés majeures, en raison de la faiblesse de nos économies. Le chômage des jeunes est très élevé dans nos pays africains, et c’est ce genre de problèmes auxquels nous sommes confrontés”, explique Mme Angèle Makombo de la SADC.

La faiblesse de la croissance économique ou les ressources économiques et  naturelles mal gérées conduisent certains États de l’OEACP à connaître des soubresauts politiques, avec pour conséquences, le développement du terrorisme ou les crises intra-étatiques. 

Y apporter des réponses idoines en vue d’aller à la conquête d’un développement durable et inclusif des États membres est la vision que se partagent les Hauts dirigeants de cet espace intercontinental qui se réunissent à Luanda, capitale d’un pays qui connaît un développement économique fulgurant, après plus de deux décennies de guerre et une indépendance acquise de haute lutte en 1975, grâce à l’aide de la République du Congo.

Ainsi, au sommet de Luanda, « les Chefs d’État africains se préoccupent de plusieurs questions importantes, telles que l’environnement ou le changement climatique et l’engagement de la communauté internationale à soutenir les pays confrontés à des catastrophes naturelles ou humanitaires comme la sécheresse, les inondations et certains typhons qui détruisent souvent les biens, notamment dans les Caraïbes et les îles du Pacifique”, explique M. Georges Chikoti de l’OEACP.

Les 79 pays engageront leurs États à créer les bases de nouvelles politiques de défense des citoyens face aux fléaux de la pauvreté et de l’insécurité humaine, ainsi que le terrorisme, « des gros chantiers sur lesquels se base l’action des gouvernements », comme celui du Premier Ministre congolais, M. Anatole Collinet Makosso.

A cet effet, les mécanismes de soutien aux politiques aident les pays membres de l’OEACP à améliorer la qualité et l’efficacité de l’ensemble des systèmes et politiques publiques, grâce à des services à la demande et sur mesure et qui permettent d’accroître leurs performances sur les plans économiques, socioculturels et de l’innovation.

Ces mesures non appliquées constitueraient de véritables freins au développement de ces Nations qui se veulent libres et prospères. 

Grâce aux différents instruments ou accords de coopération, les pays d’OEACP constituent un socle exceptionnel de partenariats économique, socio-politique et social. Avec l’Union européenne par exemple, leurs relations reposent sur l’accord stratégique de Cotonou qui date de l’année 2000.

Face à un monde en profond bouleversement sur les questions d’explosion alimentaire mondiale et les conséquences au plan économique surtout, les dirigeants de pays membres de l’OEACP ont du pain sur la planche. Mais l’espoir est permis.

Related posts
A la uneCongo Brazzaville

Denis Sassou N’Guesso promeut une réelle culture de dialogue diplomatique

L’Académie des sciences d’outre-mer à Brazzaville : Séminaire franco-congolais sur le Thème…
Read more
A la uneCongo Brazzaville

Denis Sassou N’Guesso à Xi Jinping: « 2024, Année du Bilan et de Promotion d’un Développement plus étendu de notre Coopération  bilatérale »

Au terme du troisième Forum de coopération internationale de Beijing, du 17 au 18 octobre 2023, la…
Read more
A la uneCongo Brazzaville

Sommet des Trois Bassins Forestiers : Le Choix des Stratégies Pour Mieux Peser Sur l’Echiquier Mondial

Premier sommet du genre, les dirigeants des trois plus grands bassins forestiers du monde déroulent…
Read more
Newsletter
Devenir un Trendsetter

Inscrivez vous  à notre newsletter et t recevez des infos 24h/24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *