A la une

Où va le Monde?

Libres Propos
Libres Propos

Les opinions se formalisent autour des sujets liés à la paix et à la sécurité dans notre monde en désarroi.  

Merci beaucoup pour ce qui s’apparente à un éveil des consciences pour une citoyenneté réellement africaine. Devant une Afrique devenue l’enjeu des rivalités politiques et économiques des grandes puissances, le temps est venu d’ouvrir l’œil sur notre destin, par nous mêmes. Mais bien entendu qu’il nous faut faire attention aux informations qui circulent de partout, dans les réseaux sociaux avec ou sans preuves ou sources sûres. Quand nous écrivons, nous hommes de médias, on dit parfois a raison;… de source bien informée

Je refuse ici les méfaits des réseaux sociaux où sans vérification de  source, on balance à qui mieux mieux des informations qui donnent froid au dos et parfois des images qui heurtent la sensibilité des uns, des autres. Informer l’opinion est tout un art, un métier noble qui obéit aux règles de droit de la communication ou de la sociologie de la communication, et le Docteur MBoungou M. comme d’autres ici dans notre société savante le savent mieux que nous autres.

Que dire de tout ce qu’on entend sur le coup d’état (supposé) manqué contre le Président Touadéra et bien d’autres rumeurs ou informations qui, en réalité sont à considérer comme l’arbre qui cache la forêt ?

 Nous Africains, sans animosité à l’endroit de ceux avec qui nous construisons l’histoire quelque peu douloureuse de l’humanité, nous sommes interpellés à prendre conscience de notre destin et d’apporter à l’humaine raison notre contribution en matière de paix surtout. Car l’Afrique au-delà de nos crises intra-étatiques ou inter-étatiques suscitées, est vertueuse en matière de dialogue et de paix.  

Nous devons nous mouler dans la civilisation universelle pour avoir droit et prendre place dans ce village planétaire, bien qu’en gestation douloureuse. Oui, gestation douloureuse car le monde semble replonger dans ses délires qui ont présidé à la création de la Société des Nations qui deviendra l’Organisation des Nations Unies. Le monde se fissure dangereusement.  

Les blocs antagonistes se constituent, attisant le spectre de la guerre mondiale. La Russie, l’OTAN, sont aux avant- postes de cette galère dans laquelle nous ne semblons point comprendre les lourdes conséquences qui résulteraient d’un éventuel affrontement armé. La paix a perdu de sa saveur dans les consciences collectives humaines.  Avec les  armes supersoniques et autres que disposent les deux blocs, le temps d’encourager le dialogue est encore à notre portée. Si par exemple une guerre se déclenchait, l’accélération de la course aux armements va se faire sentir et malheureusement, sans bouclier anti missiles le plus grand perdant risque d’être l’Afrique qui subirait de plein fouet les déflagrations des armes nucléaires, avec toutes les conséquences que cela implique. D’où la nécessité pour nous Africains d’apporter de la voix aux protagonistes d’une future guerre presque inéluctable.  

Les fameux sommets des grandes puissances avec le continent africain n’ont -ils pas évoqué des questions sécuritaires comme au sommet Russie-Afrique par exemple ? Oui, effectivement. Et donc d’une seule voix aussi, l’Afrique peut parler à l’humanité et dire non NON À LA GUERRE. Il n’est pas normal que le droit international soit bafoué au détriment de la paix. Que l’ordre mondial se réduise en ascension chimérique vers une violence aveugle, alors que l’humanité a connu de nombreux progrès qui attendent d’être peaufinés.  Les peuples aspirent à vivre libre et en paix, à travailler pour régler les vrais problèmes comme la pandémie Covid-19, les problèmes de développement des nations, à construire une grande chaîne de paix entre Nations du monde.

Merci de trouver ici juste les prémices d’une réflexion à approfondir sur la question de la paix et la sécurité dans le monde.  

Driss SENDA

Related posts
A la uneCongo Brazzaville

Denis Sassou N’Guesso promeut une réelle culture de dialogue diplomatique

L’Académie des sciences d’outre-mer à Brazzaville : Séminaire franco-congolais sur le Thème…
Read more
A la uneCongo Brazzaville

Denis Sassou N’Guesso à Xi Jinping: « 2024, Année du Bilan et de Promotion d’un Développement plus étendu de notre Coopération  bilatérale »

Au terme du troisième Forum de coopération internationale de Beijing, du 17 au 18 octobre 2023, la…
Read more
A la uneCongo Brazzaville

Sommet des Trois Bassins Forestiers : Le Choix des Stratégies Pour Mieux Peser Sur l’Echiquier Mondial

Premier sommet du genre, les dirigeants des trois plus grands bassins forestiers du monde déroulent…
Read more
Newsletter
Devenir un Trendsetter

Inscrivez vous  à notre newsletter et t recevez des infos 24h/24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *