A la uneInternationalTogo

Togo : La Banque Mondiale Débloque 120 Millions de Dollars Pour le Renforcement du Corridor Lomé-Ouaga-Niamey

Lomé, 30 octobre 2021. La visite du Vice-président de la Banque Mondiale pour l’Afrique de l’Ouest et du Centre, M. Ousmane Diagana, au Togo se termine par la signature d’un important accord qui permet le déblocage de 120 millions de dollars (67 860 000 000) FCFA, destinés au renforcement des capacités du corridor Lomé – Ouaga – Niamey.

Cet important appui financier de l’institution de Breton Woods au Togo doit améliorer les conditions de sécurité des personnes et des biens, ainsi que la circulation sur le corridor Lomé-Ouaga-Niamey.

L’accord a été signé par le Ministre de l’Economie et des Finances, M. Sani Yaya, et la Directrice des opérations de la Banque Mondiale pour le Togo, la Côte d’Ivoire et la Guinée, Mme Coralie Gevers, au cours d’une cérémonie placée sous les auspices du chef de l’Etat togolais, le Président Faure Gnassingbé et en présence du Vice-président de la Banque Mondiale, M. Ousmane Diagana.

Il s’inscrit dans la nouvelle stratégie de la Banque Mondiale consistant à soutenir le développement des corridors routiers prioritaires au sein de l’espace CEDEAO et UEMOA et le commerce régional.

Le corridor routier Lomé-Ouaga-Niamey est un projet sous-régional commun au Togo, au Burkina Faso et au Niger, trois pays qui représentent 53.394.814 habitants sur les 397.211.857 habitants des15 États de la CEDEAO dont ils font partie. Un vaste marché économique. Il est d’une importance capitale pour le développement du commerce entre ces trois pays. Les marchandises débarquées au Port autonome de Lomé et destinées aux pays de l’hinterland empruntent régulièrement cet axe bien sécurisé par les forces de l’ordre.

Au Togo, ce projet épouse parfaitement le Plan national de développement (PND) destiné à permettre l’essor économique et le développement du pays à l’horizon 2022. Il fait partie des projets sur lesquels le Chef de l’Etat togolais s’appuie pour réaliser son ambitieux programme de développement du Togo.

Il permet aussi de développer les secteurs de l’agriculture, les pistes rurales afin de  faciliter l’accès aux zones agricoles, les routes au-delà de la modernisation du corridor LoméOuagadougou-Niamey.

En terme d’infrastructures routières, ce financement permettra d’accélérer le développement du réseau routier Lomé-Cinkassé et de construire le tronçon Aouda-Kara et des parkings, tout en se préoccupant de l’amélioration des pistes d’accès aux agropoles de Kara et de l’Oti.

La Banque Mondiale entend ainsi soutenir les efforts du Togo dans sa lutte contre la pauvreté, en boostant les secteurs clés de l’économie. Les retombées de cet appui devraient se ressentir au niveau sousrégionales, vu l’importance de cet axe dans les échanges commerciaux et devraient « par conséquent,  accélérer le développement de ces pays dans la zone Cedeao », a dit M. Ousmane Diagana.

Par Tino Kossi

Related posts
A la uneCongo Brazzaville

Denis Sassou N’Guesso promeut une réelle culture de dialogue diplomatique

L’Académie des sciences d’outre-mer à Brazzaville : Séminaire franco-congolais sur le Thème…
Read more
A la uneCongo Brazzaville

Denis Sassou N’Guesso à Xi Jinping: « 2024, Année du Bilan et de Promotion d’un Développement plus étendu de notre Coopération  bilatérale »

Au terme du troisième Forum de coopération internationale de Beijing, du 17 au 18 octobre 2023, la…
Read more
A la uneCongo Brazzaville

Sommet des Trois Bassins Forestiers : Le Choix des Stratégies Pour Mieux Peser Sur l’Echiquier Mondial

Premier sommet du genre, les dirigeants des trois plus grands bassins forestiers du monde déroulent…
Read more
Newsletter
Devenir un Trendsetter

Inscrivez vous  à notre newsletter et t recevez des infos 24h/24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *