France

Alassane Ouattara et Emmanuel Macron en tête-à-tête à l’Elysée.

Diplomatie
Diplomatie

Réunis autour d’un dîner de travail à l’Élysée, les présidents Emmanuel Macron( France) et Alassane Ouattara ont échangé sur des questions liées à la politique sécuritaire sous régionale avec en toile de fonds, la situation politique ivoirienne, la crise politique au Mali, après le coup d’Etat qui a renversé le président Ibrahim Boubacar Keïta,  il y a un an.

Les relations de coopération entre les deux pays qu’ils dirigent sont au beau fixe. Emmanuel Macron pouvait rappeler la ligne politique de la France sur les questions sous régionales face au terrorisme ou les groupes armées qui endeuillent de nombreuses familles dans la zone du Sahel où la situation sécuritaire est de plus en plus préoccupante.

Au Mali de nombreux soldats français tombent chaque fois du fait des attaques des milices ou terroristes. L’occasion peut-être indispensable pour réfléchir ensemble avec le Président Ivoirien Alassane Ouattara qui ne manque pas d’idées sur la résolution de cette délicate question.

La France mène non sans difficulté une opération militaire d’envergure dite Opération Barkhane au Sahel et au Sahara, avec une aide secondaire des armées alliées. Le nombre de 5200 soldats présents au Sahel qui y luttent contre les groupes armés salafistes djihadistes depuis le 1ᵉʳ août 2014, passera à 2500 en 2022, alors que la situation sécuritaire n’est toujours pas stable. Au contraire.

Pour Alassane Ouattara dont la Banque mondiale juge les efforts économiques très positifs après avoir enregistré l’une des croissances économiques la  plus forte en Afrique (6,5%), malgré les effets négatifs de la pandémie Covid-19 sur l’ensemble des économies africaines, le temps de présenter la Côte d’Ivoire comme un pays totalement pacifié et préoccupé par le développement économique et le bien de ses 28.088.455 habitants. Sa vision ou son engagement pour le libéralisme économique paie bien et c’est à son grand bonheur qu’il l’aurait fait remarquer à Emmanuel Macron.

Toutefois, la veille d’une telle rencontre ne fait pas manquer de grain de sable dans la machine, comme l’illustre la vive protestation de l’opposant Pascal Affi N’Guessan, l’un des candidats à la présidentielle du 31 octobre, et qui estime que le président Macron se devait de sortir du “silence” qu’il entretient autour de la candidature de Alassane Ouattara pour  un troisième mandat, lors de la dernière élection.

Pourtant et comme on peut le constater, ce qui aujourd’hui pèse le plus sur la balance et on le constate bien, c’est bien la remarquable capacité pour cet ancien Directeur Général Adjoint du FMI devenu Président de la Côte d’Ivoire en 2011, de lancer des investissements massifs dans tous les secteurs de l’économie ivoirienne, au point d’envisager une croissance économique d’environ 9% dès 2022. 

 

Par Neliss Senda

Newsletter
Devenir un Trendsetter

Inscrivez vous  à notre newsletter et t recevez des infos 24h/24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *