A la uneTogo

Faure Gnassingbé présent dans la préfecture de Kpendjal pour remonter le moral des forces de sécurité

Lomé, le 13 novembre 2021. Le Président Faure Gnassingbé est préoccupé par les attaques terroristes désormais récurrentes dans la
sous région Afrique de l’Ouest. Lomé, le 13 novembre 2021. Le Président Faure Gnassingbé est préoccupé par les attaques terroristes désormais récurrentes dans la sous région Afrique de l’Ouest. Les forces de sécurité togolaise viennent de déjouer une attaque terroriste et ont été encouragées à plus de vigilance par Faure Gnassingbé qui s’est rendu personnellement dans la préfecture de Kpendjal pour constater sur place la violence de l’attaque.

« Il a porté à nos forces de défense et de sécurité un message de soutien, d’encouragement et de félicitation, en son nom propre et au
nom du peuple togolais. Il a particulièrement salué la bravoure, la vaillance et le professionnalisme de la section déployée dans la
localité de Sanloaga », rapporte le communiqué du conseil des ministres du vendredi 12 novembre 2021.

A l’occasion de cette réunion gouvernementale, Faure Gnassingbé a instruit l’exécutif à poursuivre les investigations permettant de
renforcer le dispositif sécuritaire, afin de faire face à ces ennemis qui opèrent parfois à visage couvert.
Ces mesures de sécurité visent à protéger les citoyens et à accélérer les actions dans les secteurs sociaux, au profit des populations les plus exposées aux menaces terroristes.
Le temps de resserrer les liens entre les forces armées et la population afin de faire échec aux tentatives de déstabilisation est arrivé.
Et la mise en échec de la tentative de déstabilisation dans la nuit du 09 au 10 novembre dernier à Sanloaga, localité située dans la préfecture de Kpendjal, région des Savanes, au nord du pays et proche de la frontière sud avec le Burkina Faso est l’illustration parfaite de cette collaboration entre populations et forces de sécurité.
« Un de nos postes situé à la frontière avec le Burkina Faso, dans le Kpendjal a été attaqué par des bandits. Nous avons constaté la
présence des traces de sang dans le repli de ces bandits-là », face à la puissance de feu de nos forces armées, a déclaré le Ministre de la
Sécurité et de la Protection civile, le Général Yark Damehame.
L’insécurité croissante dans ce périmètre nécessite désormais le renforcement des troupes militaires, ainsi que le contrôle des personnes qui circulent dans cette zone désormais classée comme zone rouge.
Pour lutter contre cet épiphénomène de terrorisme, le Togo déploie en permanence dans cette zone de Kpendjal et ce, depuis septembre 2018, des troupes militaires qui mettent souvent en déroute les groupes terroristes grâce à une opération dite Opération Koundjoaré.
Cette opération est destinée à prévenir l’infiltration de terroristes sur le territoire togolais m. Elle vise le renforcement des liens entre les forces de défense et de sécurité et les populations, à travers la conduite d’actions civilo-militaires.
Par Tino Kossi

Related posts
A la uneCongo Brazzaville

Denis Sassou N’Guesso promeut une réelle culture de dialogue diplomatique

L’Académie des sciences d’outre-mer à Brazzaville : Séminaire franco-congolais sur le Thème…
Read more
A la uneCongo Brazzaville

Denis Sassou N’Guesso à Xi Jinping: « 2024, Année du Bilan et de Promotion d’un Développement plus étendu de notre Coopération  bilatérale »

Au terme du troisième Forum de coopération internationale de Beijing, du 17 au 18 octobre 2023, la…
Read more
A la uneCongo Brazzaville

Sommet des Trois Bassins Forestiers : Le Choix des Stratégies Pour Mieux Peser Sur l’Echiquier Mondial

Premier sommet du genre, les dirigeants des trois plus grands bassins forestiers du monde déroulent…
Read more
Newsletter
Devenir un Trendsetter

Inscrivez vous  à notre newsletter et t recevez des infos 24h/24

Laisser un commentaire

Votre adresse e-mail ne sera pas publiée. Les champs obligatoires sont indiqués avec *